Manifestations scientifiques

Toutes les actualités pour la catégorie "Manifestations scientifiques"

Journées Doctorales de la Physique Niçoise 2015 du 24 au 27 Mars

La seconde édition des Journées Doctorales de la Physique Niçoise, les JDPN 2015, aura lieu à Barcelonnette du 24 au 27 Mars 2015, dans le centre Séolane. www.nicephysicsphdays.wordpress.com
Ces rencontres s'adressent aux jeunes doctorants en Physique effectuant leur thèse dans un des laboratoires membre de Observatoire de la Côte d’Azur (OCA) et de la fédération de recherche "Wolfgang Doeblin" (LPMC, INLN, CRHEA, ARTEMIS, Géoazur, Lagrange, LJAD) qui grâce à leur soutien et au concours de l’EDSFA permettent à cet évènement d’exister.

Ces journées ont pour but de rassembler les doctorants de tous les domaines de la physique Niçoise dans un cadre tant scientifique que convivial, afin de se rencontrer et d'échanger sur nos activités de recherche et notre vie doctorale.

Après le succès de la première édition des JDPN 2014 soutenue également par la "Fédération de Recherche Wolfgang Doeblin", nous vous donnons donc rendez-vous fin Mars 2105 pour cette deuxième édition des JDPN.

A l'occasion de ces rencontres inter-laboratoires et interdisciplinaires, les doctorants participants seront amenés à exposer leur sujet de thèse sous forme de présentations orales d'une durée de 15 à 20 minutes et/ou sous forme de posters. Le propos des présentations doit être accessible aux physiciens de formations transverses à la vôtre, prenez donc soin d'adapter judicieusement le niveau de vos présentations.

L’appel à contribution est désormais ouvert. Si vous souhaitez participer à ces 2èmes Journées Doctorales de la Physique Niçoise, veuillez remplir le formulaire d'inscription sur le site web avant le 20 Février 2015.

Le nombre de participants étant limité, nous vous confirmerons votre participation le plus rapidement possible.

Votre participation aux rencontres JDPN 2015 implique au moins une contribution orale ou poster.

Aucune participation financière n'est demandée.

En outre, votre participation peut faire l'objet d'une validation comme journée de formation auprès de l'école doctorale EDSFA dans la catégorie générale (aussi nommée transversale).

Nous espérons que vous serez nombreux à vous inscrire et nous vous prions de bien vouloir diffuser l'information à tous les doctorants susceptibles d'être intéressés.

Tous les renseignements sur le déroulement des journées et les inscriptions sont sur le site des JDPN 2105 : www.nicephysicsphdays.wordpress.com

Pour toute question, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : jdpn2015@geoazur.unice.fr

Ecole des Houches physique statistique - 22/06-03/07

Ecole des Houches dédiée à la physique statistique du 22 Juin au 3 Juillet : http://statphys15.inln.cnrs.fr

[SFP-Côte d'Azur] Conférence Grand Public le mardi 10 février

La section Côte d'Azur de la Société Française de Physique et l'Université Nice Sophia Antipolis organisent le mardi 10 février, 18h00, une conférence Grand Public dans le cadre de "2015, année internationale de la lumière". Elle aura lieu à l'Université Nice Sophia Antipolis, Campus Valrose, Amphithéâtre de Biologie (Arrêt tramway : Valrose Université).

Entrée libre.

A l'occasion de cette conférence, nous aurons l'immense plaisir d'accueillir Pascale Launois, Directrice de Recherche au CNRS, chercheuse au Laboratoire de Physique des Solides d'Orsay.
Rosalind Franklin et le cliché de diffraction qui a révélé la structure de l'ADN, la molécule de la vie

Résumé :

1953, la structure en double-hélice de l’ADN et son mécanisme de réplication sont révélés : la biologie moléculaire est née ! Au cœur de cette découverte, l’un des
événements scientifiques majeurs du XXe siècle, un personnage joue un rôle central, qui n'a pas été reconnu à sa juste valeur à l’époque : Rosalind Franklin. Nous montrerons comment "lire" son célèbre cliché de diffraction par l’ADN. Aujourd’hui, le formalisme utilisé nous permet d’analyser la structure de nanotubes d’intérêt physico-chimique, géologique ou biologique.

Cette conférence est destinée au grand public, aux esprits curieux !
Cordialement,
Élisabeth Lemaire et Wilfried Blanc
Section Côte d'Azur de la Société Française de Physique
http://www.sfpnet.fr

Mettre un fichier en ligne: 

Ma Thèse en 180 secondes

Un défi pour tous les doctorants de l’Université Côte d'Azur !

Ma Thèse en 180 secondes est un concours proposé dans toute la France par le CNRS et la Conférence des Présidents d'Université. Localement il est organisé par l'Université Côte d'Azur, qui regroupe l'UNS et 10 autres Etablissements ou Ecoles et est ouvert à tous les doctorants, toutes disciplines confondues, inscrits dans une école doctorale du site.
A l'issue des finales locales, le meilleur candidat de chaque site participera à la finale nationale pour, peut-être, représenter ensuite la France dans le concours international francophone...

Le principe

Chaque doctorant doit en trois minutes précises présenter son sujet de recherche devant un jury composé de différentes personnalités du monde de l’entreprise, du monde académique et de la culture scientifique, et aussi face à un public très varié. Il devra se faire comprendre par tous, et cela avec l’unique aide d’une diapositive non animée.

Un accompagnement personnalisé

Le service formation de l'UNS vous propose un accompagnement au travers de sessions de formation à partir du 22 janvier (informations à suivre) :

3 modules sont proposés :
• Module 1 : Formation "Présentation orale / prise de parole" (2x3h)
• Module 2 : Formation "L'impact visuel ou l'art de la mise en page" (2x2h)
• Module 3 : Training (6h)

Quels sont les objectifs du concours ?

Cette opération est un projet de communication et de culture scientifique et technique au service de la recherche. Elle contribue à apporter aux futurs chercheurs de toutes disciplines une formation à la communication, pour leur apprendre à faire comprendre leur travail de recherche à des non-spécialistes. En parallèle, la participation à ce concours permet aux doctorants de s’ouvrir sur d’autres disciplines et de prendre du recul sur leur propre travail. Enfin, les journées de formation et les finales favoriseront la mise en contact des doctorants avec des scientifiques et des représentants du monde industriel et culturel, dans un contexte convivial propice aux échanges. A l’issue de la finale locale, 5 lauréats se verront remettre un prix. Le premier d’entre eux participera à la finale nationale qui aura lieu le 3 juin 2015 à Nancy. A l’issue de cette dernière les trois meilleurs lauréats se verront offrir un voyage à Paris (Automne 2015), pour participer à une grande finale francophone aux côtés de doctorants québécois, marocains et belges.

Comment le concours se déroule-t-il ?

Le concours se déroule en plusieurs phases :
• Formation à partir du 22 janvier
• 2 avril 2015 : finale locale à Nice
• 3 juin : finale nationale à Nancy
• Automne 2015 : grande finale francophone à Paris

Conditions de participation et inscription
• Le concours est ouvert à tous les doctorants inscrits dans une Ecole Doctorale de l'Université Côte d'Azur (actuellement ces écoles doctorales dépendent de l'UNS), avec une carte d’étudiant valide pour l’année 2014/2015.
• Le concours est également ouvert aux titulaires d'un doctorat obtenu à l'UNS durant l'année universitaire 2014/2015
• La formation préparatoire (16h) doit obligatoirement être suivie
• Les participants doivent avoir un parfaite maitrise orale de la langue française.

Vous recevrez prochainement un mail du service Formation de l'UNS qui vous communiquera le lien d'inscription.
Nous comptons sur vous pour représenter nos établissements et faire rayonner la dynamique de recherche de l'Université Côte d'Azur!

Pour toute question : concours-180sec@unice.fr

Cinquième Journée de la Physique Niçoise

Le 12 janvier prochain aura lieu à l'Observatoire de la Côte d'azur la
cinquième "Journée de la Physique Niçoise". Ces rencontres, non
thématiques par nature, offrent des exposés variés et accessibles aux
physiciens de toutes spécialités. Les journées de la physique niçoise sont
destinées à présenter tous les aspects de la recherche en physique menée à
Nice et Sophia Antipolis.

Mettre un fichier en ligne: 

Physique du vivant : expériences et modèles théoriques » - jeudi 18 décembre 2014 -Théâtre du grand château de Valrose de 9h à 18h.

La première journée de l'axe « Physique du vivant : expériences et modèles théoriques » se tiendra le jeudi 18 décembre 2014 au Théâtre du grand château de Valrose de 9h à 18h.

L’objectif principal de cette première journée est de faire se rencontrer et dialoguer physiciens, biologistes et mathématiciens au niveau de l'UNS. Il s’agit d’aider à comprendre les processus physiques à l’œuvre dans différents systèmes biologiques, à développer de nouvelles approches expérimentales et théoriques (modèles physiques, méthodes mathématiques). En rassemblant cette communauté au niveau de l’UNS, nous souhaitons proposer un nouvel axe interdisciplinaire intitulé « Physique du vivant : expériences et modèles théoriques », identifier où se trouvent les points de collaborations possibles et présenter les projets déjà lancés.

Une combinaison de présentations orales, éventuellement pédagogiques sur des techniques expérimentales, une session poster, un espace de discussions informelles pour aider à comprendre les différentes approches à l’étude de la matière vivante sont prévus. Sans tre exhaustives, ces rencontres aborderont des problèmes variés qui couvrent de nombreuses échelles du vivant des molécules uniques aux phénomènes collectifs entre organismes.

Merci de vous inscrire avant le 8 décembre sur le site : http://phylivmat.weebly.com/ . L'inscription est gratuite.

Les étudiants, post-doctorants mais aussi chercheurs et enseignant-chercheurs (déjà impliqués dans de tels projets ou intéressés par de futures collaborations aux interfaces) sont invités à présenter un poster. Merci de proposer un titre dans le formulaire d'inscription. Cette session aura lieu dans la limite des places disponibles, une confirmation sera envoyée.

Cette première journée est soutenue par la fédération W. Doeblin.

Le comité d'organisation. M. Argentina (INLN), R. Arkowitz (iBV), F. Brau (IPMC), L. Counillon (LP2M), X. Noblin (LPMC), M. Ribot (LJAD), A. Seminara (LPMC).

jeudi 4 décembre 2014 à 18h00 La Cristallographie, une des grandes aventures de l’esprit humain, des cailloux à la lumière - Olivier Hardouin Duparc

La section Côte d'Azur de la Société Française de Physique organise le jeudi 4 décembre 2014 à 18h00, une conférence Grand Public. Elle aura lieu à l'Université Nice Sophia Antipolis, Campus Valrose, Amphithéâtre de Biologie (Arrêt tramway : Valrose Université).

Entrée libre.

A l'occasion de cette conférence, nous aurons l'immense plaisir d'accueillir Olivier Hardouin Duparc, chercheur CNRS au Laboratoire des solides Irradiés (École Polytechnique, Palaiseau).

La Cristallographie, une des grandes aventures de l’esprit humain, des cailloux à la lumière

Résumé :

Grains de sables, grains de sel, cailloux, pierres précieuses : des cristaux on en trouve partout. On les ramasse, les garde, les admire, les classe, on repère les formes, les ressemblances, on voudrait savoir pourquoi : c’est la naissance de la cristallographie, issue de la minéralogie qui inclue les métaux qui sont également cristallins même si cela se voit rarement à l’œil nu.

À partir de l’observation de grains et de pierres, l’esprit humain a donc élaboré une science qui a pris des côtés très abstraits tout en répondant aux demandes de la civilisation : mieux exploiter les ressources de notre sol.

Les plus grands esprits ont partagé cette fascination. En cette année internationale de la cristallographie, j’essaierai de vous révéler quelques facettes de cette aventure qui a aussi permis à notre connaissance de la lumière de progresser (et, très logiquement, l’année prochaine sera l’année internationale de la lumière !).

Cette conférence est destinée au grand public, aux esprits curieux !

Cordialement,
Élisabeth Lemaire et Wilfried Blanc
Section Côte d'Azur de la Société Française de Physique

Mettre un fichier en ligne: 

SEMINAIRE EXCEPTIONNEL AU LJAD jeudi 06 novembre, à 15h

* * * * SEMINAIRE EXCEPTIONNEL AU LJAD * * * *
Le jeudi 06 novembre, à 15h, Salle 2
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Exact coherent states in plane Poiseuille flow / Homotopy between plane Couette flow and pipe flow

Masato NAGATA
Professor, Department of Mechanics, Tianjin University (P.R. China)
Professor Emeritus, Department of Aeronautics and Astronautics, Kyoto University (Japan)
My talk consists of two parts.
(1) Exact coherent states in plane Poiseuille flow
Two new families of travelling wave solutions are found in plane Poiseuille flow by continuing the stationary and travelling mirror-symmetric exact coherent states in plane Couette flow. One of them, referred to as MS hereafter, arises from a saddle-node bifurcation, characterised by inherited mirror-symmetry in the spanwise direction. The second family, referred to as AS hereafter, bifurcates by breaking the mid-plane symmetry of MS. Both MS and AS are characterised by two quasi-streamwise low-speed streaks within one spanwise period. The low-speed streaks are aligned with the vertical planes of mirror-symmetry, with their width varying in a varicose fashion in the streamwise direction. These streaks appear close to both top and bottom channel walls for MS, and to only one of the channel walls for AS. We find that the Reynolds numbers at the saddle-node bifurcation for MS and AS are smaller than that of the exact coherent state in plane Poiseuille flow known to date (Waleffe 2003).
(2) Homotopy between plane Couette flow and pipe flow
In order to investigate symmetry connections between two canonical shear flows, i.e. plane Couette (PCF) and pipe flow (PF), which are linearly stable for all Reynolds numbers and therefore undergo subcritical transition, we take annular Poiseuille-Couette flow (APCF) as an intermediary Although PCF and PF are very different geometrically, APCF recovers PCF by taking the narrow gap limit and also PF by taking the limit of vanishing inner cylinder where a homotopy of the basis functions from no-slip to regular conditions at the centre is considered. We show that the double-layered mirror-symmetric solutions in sliding Couette flow (APCF without axial pressure gradient) found by Deguchi & Nagata (2011) can be traced back to the mirror-symmetric solutions in PCF. Also we show that only the double-layered solution successfully reaches the PF limit reproducing the mirror-symmetric solution in PF classified as M1 by Pringle & Kerswell (2007).
Symmetry connections for invariant sets between plane Couette flow and plane Poiseuille flow has been presented in my first talk (1). The mirror-symmetric structures existing in shear flows in common may play a robust role in subcritical transition to turbulence.

Séminaire "Rosetta: Rendez-vous avec une comète"

Tout public OCA
Rosetta: Rendez-vous avec une comète
jeudi 11 décembre 2014, 10h30, NEF - Mont Gros - CION - séminaire tout public en français
Jean-Baptiste Vincent - Max Planck Institute for Solar System Research (Göttingen)
Après 10 ans de voyage, La mission européene Rosetta a rejoint sa destination finale, le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Ce séminaire présente les grands enjeux et les premiers résultats de

la mission. Les images des cameras OSIRIS, en particulier, révèlent un objet formé de deux lobes joints ensemble par une région de transition qui émet des jets de gaz et de poussières. La topographie de la surface est complexe et nous permet d'étudier les processus de formation et d'évolution du noyau à différentes échelles spatiales et temporelle. En observant l'évolution de l'activité alors que la comète se rapproche du Soleil, nous obtenons des informations précieuses sur propriétés physiques du noyau. Ceci va nous permettre de mieux comprendre comment les comètes se forment, et comment on passe de grains de poussières à des objets de plusieurs kilomètres de diamètre, qui plus tard formeront les planètes.

Syndiquer le contenu