Séminaires des labo de l’ED

Ecomers : Thursday February 4th, 2016 - 14h30 -Valrose

Thursday February 4th, 2016 at 14h30 (salle Risso; bat. Sci. Nat. TP, campus valrose) Serge Planes (Dir. of USR 3278 CNRS-EPHE, Centre de Biologie et d'Ecologie Tropicale et Méditerranéenne, Universite de Perpignan, Laboratoire d'Excellence "CORAIL" et CRIOBE;www.criobe.pf ;planes@univ-perp.fr ) will present the seminar entitled:
"De la génétique des populations à la génétique des individus dans les populations".

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 1er février - 16:20

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 1er février à 16:00 en salle de conférences. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencier sera :

Jean-Antoine DÉSIDÉRI (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique Sophia Antipolis Méditerranée - Sophia Antipolis)

et le titre de son exposé sera :

'Algorithme de descente à multiples gradients (MGDA) pour
l'optimisation différentiable multi-objectif - Application à l'optimisation de jets pulsés en Navier-Stokes compressible périodique en temps'.

(Travail en collaboration avec Régis DUVIGNEAU).

Un résumé est le suivant :

La conférence est en deux parties.

Dans la première partie on aborde la problématique de l'optimisation différentiable multiobjectif. On propose un Algorithme de Descente à Multiples Gradients (MGDA) comme moyen de construire une direction de descente commune à une famille de fonctions objectifs dont les
gradients en un point départ sont connus. On introduit la notion de Pareto-stationnarité que l'on situe par rapport à celle, classique, de Pareto-optimalité. MGDA a été révisé pour permettre le traitement d'un grand nombre de fonctions objectifs. On montre comment MGDA fournit une solution générale par le biais d'un problème de programmation quadratique.

Dans la deuxième partie, la construction est illustrée par le traitement numérique de l'optimisation d'un système de trois jets pulsés dans une couche limite de plaque plane afin de réduire la trainée. Le système est régi par les équations de Navier-Stokes en régime compressible laminaire, mais instationnaire périodique. Le
problème est traité par une formulation multi-point où les différents objectifs correspondent aux valeurs de trainée aux 800 pas de temps de l'intégration sur une période. On introduira rapidement le principe du calcul des gradients par la technique des équations de sensibilités, et on présentera les résultats d’expérimentation numérique d'optimisation des jets.

Venez Nombreux !
L'équipe Colloquium

CEMEF mercredi 27 janvier à 14h en salle IR16 - Robin Masurel

Robin Masurel présentera son travail sur le rôle des hétérogénéités dynamiques dans la mécanique des polymères amorphes

Les polymères amorphes présentent des hétérogénéités dynamiques à l'échelle de 3 à 5nm proche de la température de transition vitreuse. Leur contribution aux propriétés mécaniques est encore mal connue. Pour ce faire, nous considérons un modèle simple dans lequel chaque hétérogénéité dynamique possède un unique temps de relaxation distribué aléatoirement selon une loi log-normale. Un modèle coarse-grained à l’échelle d’une hétérogénéité dynamique est alors développé dans le cadre de l'approximation des milieux continus. Ainsi, des simulations par éléments finis nous permettent de calculer les propriétés mécaniques macroscopiques des polymères en tenant compte des effets de couplage mécaniques en hétérogénéités. Nous montrons que la transition vitreuse est pilotée par un réseau de percolation des domaines lents. Nous mettons également en évidence les couplages mécaniques intervenant entre hétérogénéités dynamiques. Dans le cas des films minces de polymères confinés à l’échelle de quelques dizaines de nanomètres, nous montrons que les hétérogénéités dynamiques permettent de rendre compte d’un ralentissement de la dynamique macroscopique du film.
En considérant que pour de fortes contraintes, la dynamique locale des polymères massifs est accélérée, nous démontrons que les hétérogénéités dynamiques permettent de rendre compte d’un phénomène de contrainte interne à un système. En effet, consécutivement à une déformation plastique, une décharge à un niveau de contrainte macroscopique nul ne permet pas de restituer l’ensemble de l’énergie élastique emmagasinée au cours de la charge.

English

Amorphous polymers present dynamical heterogeneities at the scale of 3 to 5nm near Tg. Their contributions to mechanical properties are still not well known. We thus consider a simple model where each dynamical heterogeneities has its own relaxation time randomly drawn is a log-normal time distribution. A coarse –grained model at the dynamical heterogeneity is then developed in the continuous medium approximation. Finite element simulations are performed to calculate macroscopic mechanical properties of amorphous polymers taking account of mechanical couplings between heterogeneities. We show that the glass transition is controlled by a percolation of slow domains. Mechanical couplings result in viscoelastic spectrum highly narrowed as compared to the microscopic one.
In thin films of polymers, we evidence a slowdown of the dynamics of relaxation as compared to the bulk one.
Considering that a high applied stress increase the dynamics of polymers, we show that dynamical heterogeneities result in an internal stress network. The latter is a consequence a plastic deformation and result in an internal energy which is not released after an unloading.

Robin Masurel est ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, il est agrégé en Sciences Physiques. Il a mené ses travaux de thèse à l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielles à Paris, sous la co-direction de François Lequeux, Sabine Cantournet et Hélène Montes.

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 14 décembre - 16:20

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 14 décembre à '16:20' en salle de conférences. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencier sera :

Jean-Pierre DEMAILLY (Université Joseph Fourier Genoble I - Grenoble - Académie des Sciences - Paris)

et le titre de son exposé sera :

'Energie nucléaire du futur, aspects sociétaux, physiques et mathématiques'.

Un résumé est le suivant :

L'usage massif des combustibles fossiles depuis la révolution industrielle, outre l'épuisement rapide des ressources, entraîne une dégradation de l'environnement et un réchauffement climatique préoccupants. La solution viendra peut-être d'une nouvelle forme révolutionnaire et peu connue d'énergie nucléaire, qui pourrait être à portée de main dans un avenir assez proche. Les réacteurs à sels fondus en cycle thorium, développés notamment par le LPSC de Grenoble (CNRS/IN2P3), promettent une énergie quasi-inépuisable, massivement disponible, beaucoup plus sûre et beaucoup plus propre que celle fournie par les réacteurs actuels, presque sans impact sur l'environnement. Nous en discuterons les aspects sociétaux, physiques et mathématiques.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 30 novembre - 16:00

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 30 novembre à 16:00 en salle de conférences. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencier sera :

Jean-Michel BISMUT (Université Paris-Sud - Orsay - Académie des Sciences - Paris)

et le titre de son exposé sera :

'Laplacien hypoelliptique et formule des traces'.

Un résumé est le suivant :

La théorie du laplacien hypoelliptique affirme qu'il existe une interpolation naturelle entre le laplacien d'une variété riemannienne compacte et le générateur du flot géodésique par une famille d'opérateurs différentiels hypoelliptiques agissant sur l'espace total
du fibré tangent de la variété considérée. Ces opérateurs sont des opérateurs de type Fokker-Planck.

Quand la variété est un espace localement symétrique, le spectre du laplacien de la variété reste rigidement plongé dans le spectre de sa déformation hypoelliptique.

Dans l'exposé, nous montrerons à partir de l'exemple du cercle les propriétés principales du laplacien hypoelliptique, et nous décrirons ses applications à la formule des traces.

Nous évoquerons également les aspects dynamiques de la théorie du laplacien hypoelliptique, qui réalise une interpolation naturelle entre mouvement Brownien et flot géodésique par des processus de Langevin.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

3ème Journée de Biologie Marine du Master SVS - lundi 16 novembre

Dans le cadre du master SVS, nous renouvelons cette année encore la journée de séminaires de biologie marine. Destinée aux étudiants du master SVS parcours biologie marine, elle s'ouvre également aux doctorants et personnels de l'Université de Nice.

Cette année, les présentations se déclinent autour des incroyables habitats, adaptations et processus du vivant observés et étudiés dans le milieu marin. Plusieurs approches complémentaires sont abordées de l'écologie aux mécanismes cellulaires et s'adressent à l'ensemble des scientifiques de l'Université.

Les présentations du matin sont toutes sous forme de séminaires de 20 à 40 min alors que l'après-midi est consacrée à une plue longue présentation (3h) des symbioses abyssales.

Mettre un fichier en ligne: 

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 09 novembre - 16:00

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 09 novembre à 16:00 en salle de conférences. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencière sera :

Mireille BOSSY (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique Sophia Antipolis Méditerranée - Sophia Antipolis)

et le titre de son exposé sera :

'Méthode lagrangienne stochastique pour des écoulements géophysiques et le calcul de vent à fine échelle'.

Un résumé est le suivant :

Les modélisations les plus couramment utilisées aujourd'hui pour les écoulements dans la couche limite atmosphérique sont des approches eulériennes (les edp des modèles "large eddy simulation" (LES), les équations de Reynolds Navier-Stokes "RANS methods"). Cependant, lorsqu'il s'agit de raffiner les échelles du calcul, et d'introduire une modélisation "sous-maille", je montrerai qu'une méthode lagrangienne stochastique est une alternative intéressante pour certaines applications météorologiques.

En revenant rapidement sur les principes de cette approche, je présenterai la modélisation employée ainsi que de la méthode numérique originale que nous avons mise au point pour valider un solveur lagrangien pour le calcul du vent. L'analyse des équations lagrangiennes stochastiques utilisées dans ces modèles reste largement
à défricher. Je donnerai un aperçu des premiers résultats obtenus et de quelques questions ouvertes en lien avec d'autres applications comme les écoulements diphasiques et des modèles récemment proposés pour l'agglomération de particules.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

9 Décembre 2015 à 10h15 - campus Sophiatech à Sophia

Le 9 Décembre 2015 à 10h15 dans les locaux du campus Sophiatech à Sophia, bâtiment Templier 2, salle E+132
Pierfrancesco Cacciola de l'Université de Brighton (UK) viendra présenter une solution pour réduire les ondes sismiques qui arrivent en surface, pour protéger les villes bâties en zone sismique :
"Vibrating barrier: a novel device for the passive control of structures under seismic motion"

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 12 octobre - 16:00

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 12 octobre à 16:00 en salle 2. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencier sera :

Pierre CARTIER (Institut des Hautes Études Scientifiques -
Bures-sur-Yvettes, Université Paris-Diderot Paris 7)

et le titre de son exposé sera :

'Périodes en arithmétique et physique : vers un groupe de Galois cosmique ?'.

Un résumé est le suivant :

Les périodes sont une classe d'intégrales multiples considérées d'abord par Zagier et Konsevich. Les progrès de la géométrie algébrique, concernant les "motifs", ont permis récemment de donner la construction d'une théorie de Galois pour certains nombres transcendants, avec un groupe de Galois qui est un groupe (pro-)algébrique, comme dans la théorie de Galois des équations différentielles. En arithmétique, cela a fourni une théorie arithmétique des "nombres multizetas" (incluant par exemple Z(2) = (pi)²/6). En physique théorique, ces nombres interviennent dans les calculs numériques liés à la physique des hautes énergies. Ceci laisse entrevoir la possibilité d'un nouveau groupe de symétrie, agissant à
la Galois sur les paramètres numériques fondamentaux (rapport de masses de particules élémentaires, par exemple). Je l'ai baptisé "Groupe de Galois cosmique".

Venez Nombreux !
L'équipe Colloquium

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 21 septembre à 16:00

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 21 septembre à 16:00 en salle de conférences. Elle sera suivie d'un goûter en salle café. Notre conférencier sera :

David HERNANDEZ (Université Paris-Diderot Paris 7)

et le titre de son exposé sera :

'Spectre des systèmes quantiques et représentations linéaires'.

Un résumé est le suivant :

La structure des valeurs propres d'un système quantique,
c'est-à-dire de son spectre, est essentielle à sa compréhension. Baxter, dans un article célèbre de 1971, les a calculées pour le modèle "de la glace". Il a montré qu'elles ont une forme remarquable et régulière faisant intervenir des polynômes.
Dans les années 80-90, il a été conjecturé que de tels polynômes permettent de décrire le spectre de nombreux systèmes quantiques plus généraux.
Nous allons voir comment, en adoptant le point de vue
mathématique moderne de la théorie des représentations, ces polynômes (de Baxter) apparaissent naturellement. Ceci a permis de démontrer très récemment (en 2013) la conjecture générale.

Venez Nombreux !
L'équipe Colloquium

Syndiquer le contenu