Séminaires des labo de l’ED

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 08 avril à 11:30

Deux prochaines séances du Colloquium du laboratoire Dieudonné auront lieu exceptionnellement le lundi 08 avril à 11:30 et 14:30 en salle de conférences. La planification est la suivante :

1. 11:30 le premier conférencier est :

Jean-Marc VANDEN-BROECK (University College London, Department of Mathematics, London, UK, The French Riviera University, Laboratoire J.A. Dieudonné, CNRS, Chaire MONTEL, https://iris.ucl.ac.uk/iris/browse/profile?upi=JVAND65)

et le titre de son exposé sera :

'Études numériques et analytiques des ondes nonlinéaires se propageant à la surface libre d'un fluide' ;

2. 12:30 buffet dans le patio au rez-de-chaussée ;

3. 14:30 le second Conférencier est :

John David GIBBON (Imperial College London, Department of Mathematics, London, UK, The French Riviera University, Laboratoire J.A. Dieudonné, CNRS, Professeur Invité, http://wwwf.imperial.ac.uk/~jdg/)

et le titre de son exposé sera :

'The NS Bermuda Triangle' ;

4. 15:30 pause-café dans le patio au rez-de-chaussée.

Des résumés de ces deux présentations sont transcrits dans les fichiers ci-après.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Mettre un fichier en ligne: 

Colloquium J. Morgenstern - Andrew Stuart (Caltech)- 28 mars 2019 - 11h - Inria - Sophia Antipolis

Inria, site de Sophia Antipolis Amphithéâtre - Bâtiment Kahn

Andrew Stuart(Caltech-USA) "The Legacy of Rudolph Kalman"

Résumé / Abstract :

In 1960 Rudolph Kalman published what is arguably the first paper to develop a systematic, principled approach to the use of data to improve the predictive capability of mathematical models. As our ability to gather data grows at an enormous rate, the importance of this work continues to grow too. The lecture will describe this paper, and developments that have stemmed from it, revolutionizing fields such space-craft navigation, weather prediction, oceanography and oil recovery; the lecture will also describe new application domains such as climate modeling, medical imaging and machine learning. Some mathematical details will be also provided, but limited to simple concepts such as optimization and iteration; thetalk is designed to be broadly accessible to anyone with an interest in quantitative science.

La présentation sera faite en anglais.

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 11 mars à 14:30

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 11 mars à 14:30 en salle de conférences. Elle sera suivie d'une pause-café en l'espace détente. Notre conférencière sera :

Catherine GOLDSTEIN (CNRS, Institut de Mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche, Sorbonne Université et Université Paris Diderot, Paris, https://webusers.imj-prg.fr/~catherine.goldstein/)

et le titre de son exposé sera :

'Les mathématiques comme sciences naturelles au 19e siècle : Hermite, Kronecker, et quelques autres'.

Un résumé est le suivant.

Plusieurs mathématiciens du 19e siècle et non des moindres, comme Hermite, Kronecker ou Sylvester, considèrent les mathématiques comme des sciences de la nature. Comment une telle conception se lie-t-elle aux pratiques mathématiques elles-mêmes, à leurs résultats et à leurs méthodes ? L’exposé vise à illustrer des réponses à ces questions (qui ne sont pas toujours les mêmes pour tous les auteurs), à travers quelques épisodes de l’histoire des mathématiques de cette période.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 25 février à 14:30

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 25 février à 14:30 en salle de conférences. Elle sera suivie d'une pause-café en l'espace détente. Notre conférencier sera :

Gregory ESKIN (University of California, Department of Mathematics, Los Angeles, USA, https://www.math.ucla.edu/people/ladder/eskin)

et le titre de son exposé sera :

'Hawking radiation from rotating acoustic black holes'.

Un résumé est le suivant.

Black holes are the regions in the space such that the disturbances or particles can not escape out. Main examples of black holes are the black holes of general relativity when the metric of associated wave operator satisfies the Einstein's equation and analogue black holes when the corresponding wave operator describes the wave propagation in a moving medium.
We shall study the black holes for the acoustic waves in a rotating fuid.
It was discovered by S. Hawking that in a striking contrast to the classical black holes the quantum black holes emit particles. This phenomenon is called the Hawking radiation. In the talk the Hawking radiation from the rotating acoustic blackhole will be described. No knowledge of black holes and quantum field theory will be assumed. I will try to make the talk accessible to a non-specialist.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 11 février à 14:30

La prochaine séance commune du Colloquium des laboratoire Dieudonné et projet UCA/JEDI MATHIT aura lieu le lundi 11 février à 14:30 en salle de conférences. Elle sera suivie d'une pause-café en salle café. Notre conférencier sera :

Alfonso SORRENTINO (Università degli Studi di Roma Tor Vergata, https://www.mat.uniroma2.it/~sorrenti/Homepage.html)

et le titre de son exposé sera :

'Dynamical and Spectral Properties of Mathematical Billiards'.

Un résumé est le suivant.

A Mathematical Billiard is a system describing the inertial motion of a point mass inside a domain, with elastic reflections at the boundary. This simple model has been first proposed by G.D. Birkhoff as a mathematical playground where “the formal side, usually so formidable in dynamics, almost completely disappears and only the interesting qualitative questions need to be considered”.

Since then billiards have captured much attention in many different contexts, becoming a very popular subject of investigation. Despite their apparently simple (local) dynamics, their qualitative dynamical properties are extremely non-local. More remarkably, their dynamics is profoundly intertwined with their geometric properties (e.g. the shape of the billiard table): while it is evident how the shape determines the billiard dynamics, a more subtle and difficult question is to which extent the knowledge of the dynamics allows one to reconstruct the shape of the billiard domain. This translates into many intriguing unanswered questions and difficult conjectures that have been the focus of very active research over the last decades.

In this talk I shall focus on several of these questions. In particular, I shall describe some recent results related to the classification of integrable billiards (also known as "Birkhoff conjecture"), and to the possibility of inferring dynamical information on the billiard map from its Length Spectrum (i.e., the collection of lengths of its periodic orbits).

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Séminaire Pensée des sciences : mardi 5 février 2019 17h

La prochaine séance du séminaire La Pensée des Sciences, organisée conjointement par le CRHI et le laboratoire J.A. Dieudonné, sera consacrée à un exposé de Sébastien Poinat (Université Côte d’Azur, CRHI) intitulé « La Mécanique Quantique et ses interprétations : propositions pour un bilan philosophique ».

Sébastien POINAT (Université Côte d’Azur, CRHI)

Salle de conférences du Laboratoire Dieudonné (Campus Valrose)

Titre : « La mécanique quantique et ses interprétations : propositions pour un bilan philosophique »

Présentation : D’un côté, la Mécanique Quantique accumule les succès scientifiques et technologiques, elle permet des prédictions de très grandes précisions, et elle a surmonté toutes les tentatives de réfutations expérimentales. Mais de l’autre, on continue de se demander si on comprend bien toutes ses bizarreries et comment il faut l’interpréter. Les débats philosophiques sur la Mécanique quantique ont ainsi pris acte du fait qu’il existait une myriade d’interprétations contradictoires, qui comptent chacune ses partisans mais dont aucune ne parvient à s’imposer. Cette situation doit nous interroger. Faut-il vraiment se résoudre à accepter l’absence de consensus épistémologique à propos d’une théorie si puissante et si robuste ? N’y a-t-il pas quelques solides raisons philosophiques de privilégier un certain type d’interprétations de la Mécanique Quantique ? Dans cet exposé, nous défendrons la thèse selon laquelle il faut chercher à sortir des oppositions sans fin entre interprétations contradictoires et nous essaierons de faire des propositions pour y parvenir.

Lien vers la page du séminaire : http://crhi-unice.fr/la-pensee-des-sciences

En espérant vous y retrouver nombreux,

Les deux organisateurs (Frédéric Patras et Sébastien Poinat)

Colloquium J. Morgenstern - Anne Siegel (CNRS) - 7 février 2019 à 11h - Inria - Sophia Antipolis

Inria, site de Sophia Antipolis
Amphithéâtre - Bâtiment Kahn

Anne Siegel(CNRS)
Reasoning over large-scale biological systems with heterogeneous and incomplete data

Résumé / Abstract :

Data produced by the domain of life sciences in the next decade are expected to be highly challenging. In addition to scalability issues which are shared with other applications domains, data produced in life sciences have very specific characteristics: multi-scale, incomplete, heterogeneous but somehow interdependent. This makes data-mining methods less efficient than expected to assist knowledge discovery. An example of such limitations is the study of biological systems in molecular and cellular biology, which cannot be uniquely identified with the data at hand.

séminaire "Pensée des sciences" Michel Le Bellac, mardi 22 janvier, 17h : la Mécanique Quantique est-elle "étrange" ?

Dans le cadre du séminaire La Pensée des Sciences, le CRHI et le Laboratoire J.A.Dieudonné sont heureux d’accueillir Michel LE BELLAC (Professeur émérite de l'Université Nice Sophia Antipolis-UCA, Institut de Physique de Nice) le mardi 22 janvier 2019, de 17h à 18h30, en salle de conférences du Laboratoire J.A. Dieudonné (campus Valrose), pour une conférence intitulée « La mécanique quantique est-elle "étrange" ? ».

Pour des raisons de sécurité :

les personnes extérieures à l'UNS doivent s’inscrire auprès de Frédéric Patras (frederic.patras@unice.fr) ;
les autres doivent se munir de leur carte d'étudiant ou leur carte professionnelle.

Michel LE BELLAC

Institut de Physique de Nice

mardi 22 janvier 2019

salle de conférences du Laboratoire J.A. Dieudonné (campus Valrose)

« La mécanique quantique est-elle "étrange" ? »

On trouve souvent dans la littérature de vulgarisation et même dans la littérature scientifique des énoncés soulignant le caractère « étrange » de la mécanique quantique, par exemple : « les particules quantiques peuvent se trouver en plusieurs endroits à la fois » ou bien : « la mécanique quantique permet des interactions à distance instantanées ». Le problème est que de tels énoncés ne sont ni entièrement exacts, ni entièrement faux. En examinant deux expériences quantiques typiques, une expérience de fentes d'Young avec des neutrons et une expérience de type Bell avec des photons, j'essaierai de définir ce que dit exactement la mécanique quantique, ni plus ni moins. J'examinerai brièvement deux extensions de la mécanique quantique, la théorie de de Broglie/Bohm et celle de la réduction spontanée de la fonction d'onde. Je conclurai en explicitant la position par défaut de beaucoup de physiciens quantiques aujourd'hui, tout en mettant en évidence ses limitations.

Page web du séminaire : http://crhi-unice.fr/la-pensee-des-sciences

En espérant vous y retrouver nombreux,

Sébastien Poinat (au nom des deux organisateurs)

Colloquium J. Morgenstern - Rida Laraki - 11 décembre 2018 - 11h - Inria - Sophia Antipolis

Inria, site de Sophia Antipolis Amphithéâtre - Bâtiment Kahn

Rida Laraki(CNRS) "Majority Judgment: a new voting method"

Résumé / Abstract :

The traditional theory of social choice offers no acceptable solution to the problems of how to elect, to judge, or to rank. The classical model —transforming the “preference lists” of individuals into a “preference list” of society— is fundamentally flawed in both theory and practice. We propose a more realistic model where voters evaluate the candidates in a common language of ordinal grades. This small change leads to an entirely new theory and method: « majority judgment ». It is at once meaningful, resists strategic manipulation, elicits honesty, and is not subject to the classical paradoxes encountered in practice, notably Condorcet’s and Arrow’s. We offer theoretical, practical, and experimental evidence—from national elections to figure skating competitions—to support the arguments.

La présentation sera faite en anglais.

Retrouvez l'intégralité du programme de l'année sur le site du colloquium
https://iww.inria.fr/colloquium/

Colloquium du laboratoire Dieudonné - lundi 03 décembre à 14:30

La prochaine séance du Colloquium du laboratoire Dieudonné aura lieu le lundi 03 décembre à 14:30 en salle de conférences. Elle sera suivie d'une pause-café en salle café. Notre conférencière sera :

Oana IVANOVICI (The French Riviera University, Laboratoire J.A. Dieudonné, CNRS, Nice, https://math.unice.fr/~ioana/)

et le titre de son exposé sera :

'Dispersion d'ondes et géométrie dans un domaine à bord'.

Un résumé est le suivant.

De nombreux phénomènes physiques de type ondes sont modélisés par des équations aux dérivées partielles d’évolution. Je m’intéresse ici aux équations aux dérivées partielles hyperboliques sur des variétés Riemanniennes avec bord, dont les solutions admettent des propriétés de propagation permettant une interprétation géométrique des questions posées. On souhaite comprendre comment la géométrie et surtout la présence du bord peuvent influencer la dispersion et la concentration des solutions et quel type d’ondes peuvent saturer les estimations correspondantes. Il s’agit donc d’étudier les interactions entre ces différents paramètres et leur effet sur les solutions : l’influence du bord se manifeste par des trajectoires de rayons lumineux qui peuvent se réfléchir au bord et engendrer des caustiques en très grand nombre. Comprendre ces questions est fondamental, pour des questions liées à l’ergodicité quantique et à la localisation des fonctions propres du Laplacien, et également pour nombre d’applications au non-linéaire.

Venez Nombreux !

L'équipe Colloquium

Syndiquer le contenu