Insertion des docteurs - enquête publiée par le Ministère

Une insertion et des conditions d'emploi des docteurs plus favorables pour les diplômés de 2016 par rapport à ceux de 2014 :

En décembre 2019, trois ans après l'obtention de leur doctorat en 2016, 93 % des docteurs occupent un emploi, soit un taux en progression de 2 points par rapport au taux d'insertion en décembre 2017 des diplômés 2014. Ces docteurs bénéficient de bonnes conditions d'emploi : 67 % ont un emploi stable, 96 % un statut de cadre et 95 % travaillent à temps plein.

Le secteur académique est le premier employeur des docteurs : 47 % y exercent leur métier. La R&D en entreprise emploie près de 20 % des docteurs tandis que 34 % trouvent un emploi en dehors du secteur académique et de la recherche.

Nombreux à être recrutés dans le secteur privé, les docteurs en sciences et leurs interactions connaissent les meilleures conditions d'emploi : près de 70 % des docteurs ont un emploi stable, 98 % ont un emploi de niveau cadre, avec un salaire mensuel net médian estimé à 2 575 euros.

Les docteurs en sciences juridiques et politiques bénéficient aussi de conditions très favorables. Les docteurs en sciences du vivant peinent à trouver un emploi stable et les docteurs en sciences humaines et humanités, peu insérés dans le secteur privé, ont plus de difficultés à obtenir un emploi de niveau cadre.

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid159477/une-insertion-et...

En savoir plus: